Actuellement en cours
Retour
Défillez vers le bas

Paulo Speller

Écoutez Paulo Speller VO Portuguese

Paulo Speller est né à João Monlevade en 1946 en tant que fils d'un ingénieur luxembourgeois.

Le père de Paulo, Guillaume Prosper Speller, était un ingénieur luxembourgeois qui s'est installé à João Monlevade en 1938 et a épousé une Brésilienne, Mariza Kindlé Vianna Speller, avec qui il a eu trois enfants.

Au Social Clube de João Monlevade

Au Social Clube de João Monlevade

Jean-Armand Scharlé, Charles Kloos, Guillaume Prosper Speller, Xavier Steil & Jean Joseph Hausemer (1951)

Jean-Armand Scharlé, Charles Kloos, Guillaume Prosper Speller, Xavier Steil & Jean Joseph Hausemer (1951)

Emile Demuth (arrière), René Heuwert (milieu) et Guillaume Prosper Speller (droite)

Emile Demuth (arrière), René Heuwert (milieu) et Guillaume Prosper Speller (droite)

Pendant ses études à l'université de Brasília, Paulo est devenu le leader des mouvements étudiants contre la répression de la dictature militaire.

Ironiquement, le premier président brésilien après le coup d'État militaire de 1964, Castelo Branco, était marié à la tante de Paulo. Cependant, ce lien familial n'a servi à rien, et l'engagement actif de Paulo lui a coûté sa liberté.

En 1968, il a été emprisonné par les militaires et a passé presque un an et demi en prison.

Après une libération provisoire, il est exilé d'abord au Mexique, puis en Afrique.

Paulo est resté exilé et arraché à sa famille jusqu'en 1980, après la promulgation de la loi d'amnistie pour crimes politiques.

Il a vécu dans plusieurs pays du monde, en partie à cause de son exil pendant la dictature militaire du Brésil, il est actuellement professeur d'université.